Comment répondre face à une agression ?

Comment répondre face à une agression ?

« Une seule des techniques enseignées dans le programme “Défense rapprochée” pourrait vous permettre de sauver votre vie et celle de vos proches. » – François Fortin

L’enseignement de la défense personnelle est souvent basé sur des arts martiaux ou sports de combat avec toutefois une différence de taille : les arts martiaux portent une attention particulière au respect de l’adversaire, parfois même nommé « partenaire » ; dans la défense personnelle, le but est de faire cesser l’attaque avant d’être maîtrisé, blessé ou même tué, le plus rapidement possible. S’il y a un respect rigoureux de règles de sécurité pendant l’enseignement et l’entrainement, avec utilisation d’armes factices et port de protections, l’application réelle se fait sans aucun respect de l’attaquant, puisque celui-ci ne respecte pas sa victime.

« S’entraîner pour le meilleur, se préparer au pire » – Guillaume Bernard

Il faut toutefois souligner que, vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être immédiate (simultanée) proportionnée et nécessaire à l’attaque. On ne peut être considéré en légitime défense que si l’on est attaqué en premier.

La défense personnelle s’attache à utiliser au mieux l’environnement et à utiliser les objets qui nous tombent sous la main : ceinture, chaise, bouteille, cendrier… Les enseignements sérieux ne se limitent pas à l’enseignement des techniques de combat, mais concernent aussi la gestion des situations tendues — éviter l’affrontement par le comportement et la parole — et l’aspect juridique (légitime défense). Toutefois le terme de self-défense est trop souvent utilisé par des « pseudo experts ou profs » voulant faire du profit sur un climat d’insécurité omniprésente dans notre société. Qui n’a pas vu le prof de judo, karaté ou encore de n’importe quelles autres disciplines de combat faire des cours orientés sur de la self-défense alors que bien souvent ils n’ont jamais eu affaire à une agression ni même parfois à un combat sportif ou encore une expérience en sécurité ? Fort de ce constat ne voulant pas d’amalgame entre notre pratique et ce soi-disant self-défense, nous avons choisi de parler de « DÉFENSE RAPPROCHÉE » quand on parle de notre pratique.

Notre programme de « Défense rapprochée » est une méthode différente des autres systèmes ou style d’auto-défense, car son approche de l’agression s’appuie sur l’expérience de Guillaume Bernard, expert en défense rapprochée, riche de nombreuses années en sécurité, et aussi sur un parcours sportif dans les arts Martiaux et sports de combats de tout horizon. « L’expérience du ring, le savoir de la rue » – Guillaume Bernard Le “Tactical Defence Pen” (TDP) le nom, la formation et la pratique sportive sont la PROPRIETE de l’Urban Defence Concept (marque déposée à l’INPI sous le numéro 4515650).

La meilleure façon de prévenir une agression et de se défendre reste l’anticipation et l’adaptation ! Les arts Martiaux (BuDO) et les armes de défense (KoBuDo), ont évolués de façon à s’adapter à notre société et notre manière de vivre. Dans ces nombreux arts martiaux (japonais ou chinois), et disciplines d’auto-défense modernes (self-défense), on fait usage du Yawara ou du Kubotan. Le Yawara est une arme contondante traditionnelle japonaise utilisée dans de nombreux arts martiaux, il a la forme d’un cylindre de la largeur d’une main. L’art du maniement de cette arme est le Yawara-Jutsu. Le Kubotan (plus moderne), généralement en métal ou polypropylène (PVC), est un dérivé́ du Yawara japonais. Le Tactical Defence Pen (ou tylo de Défense Tactique SDT), est l’évolution moderne et adaptée du Yawara et du Kubotan à notre société !

Le principal intérêt du Tactical Defence Pen (TDP) par rapport au Yawara traditionnel ou du Kubotan est que le stylo, n’étant absolument pas considéré comme une arme et n’étant ainsi soumis soumis à aucune législation, peut donc être porté, en toutes circonstances et passer n’importe quel contrôle de sécurité ! Vous pouvez par conséquent l’emporter avec vous partout, comme dans les lieux publics, l’avion, en voyage, dans le métro, le train, le lycée ou la fac …

Guillaume Bernard est l’inventeur de la méthode « TDP » et nous sommes tous les deux formateurs de cette technique complémentaire redoutablement efficace. C’est une option que vous pouvez choisir en plus de notre programme « Défense rapprochée ».

C’est une option que vous pouvez choisir en plus de notre programme « Défense rapprochée ».

« Savoir réagir, c’est savoir se défendre. » Guillaume Bernard

Belle journée,

François.

https://francoisfortin.coach/produit/…

Informations complémentaires par mail : ff@francoisfortin.coach

Site internet : www.francoisfortin.coach